Séjour d’Automne CCC 2021 à SAINTE-MAXIME

 

À la UNE :

Enrico au Col de Peigros [FR-83-0350a]
Vue depuis le Col de Galéasson
Le couple BENISTRAND en action dans la montée au col de la Galère
Sur le chemin de La Repentance

1) Préambule :

– Tous les détails du séjour, sur le site du Club des Cent Cols : Séjour d’automne et Assemblée Générale à Sainte-Maxime (Var), 10 au 14 novembre 2021 avec notamment les circuits, routiers et VTT.
– Un grand moment de convivialité durant ce séjour!
– Remerciements aux membres sortants du C.A. et aux autres aussi pour le travail effectué.
– Meilleurs vœux de réussite aux nouveaux élus du C.A. et au nouveau Président.
– Longue vie à notre confrérie qui ne cesse d’évoluer…

2) Album photo : Séjour d’Automne CCC 2021 à SAINTE-MAXIME < = Cliquer sur ce lien pour voir les photos avec leur commentaire

– Pour une lecture rapide des photos il faut dérouler « la tapisserie » Google Photos.

– Pour une lecture détaillée, à l’ouverture du diaporama (Ou après avoir sélectionné une photo) il faut cliquer sur « i » (Info) pour voir les légendes des photos.

Suppléments photos :

Album Thierry LABOUR

Album Pierre MAI

Album JL MATTE

 

3) Humour : « DISCOURS 10.000 » de Jean-Pierre LAMBERT alias Mac Isard

Mon 10.000ème col est le col de Contente, les autochtones prononcent Contenté, FR-65-2134, franchi à l’occasion de la BERNARDINI 2021, avec une vingtaine de confrères. Je salue René MARTY pour cette belle initiative à la mémoire de son ami. Avec mes 10.000 cols, je me considère comme un bon colporteur de cette belle idée de Jean PERDOUX. Entré au club en 2005, avec mes cols 2004, je devais normalement sans ce Covid arriver à ce nombre en 2020. J’aurais été reçu 20/20. Je me console, car atteint en 2021, je suis reçu 21/20 comme au BAC. Et pour en arrêter avec les chiffres, j’ai en 18 ans fait une moyenne de 555 cols par an, record à battre. Reçu 5/5 comme on dit chez les militaires. Une seule recette, être sur le terrain.

Coup de téléphone: Yes, Mac Isard himself. Oh my god, thank’s so mutch, it’s amazing! So, how’s your healf ? C’était Sa Majesté, la Reine Elisabeth, elle m’a élevé au titre de SIR. Et quel humour (anglais off course) elle a au sujet de sa santé. Elle m’a confié préférer être devant dans une Jaguar, que derrière dans un fourgon Mercedes !

« Jusqu’où s’arrêtera-t-il ?» disait Coluche. Et comme Jean-Jacques BOURDIN, je poserai donc cette question : « Les Cent cols veulent savoir » Suis-je contente ou vais-je m’en contenter ?

Pierre est au-delà des 11.000, Michel « le Top » ne compte plus ses cols.  Je vais continuer d’en faire et les compter. Mais j’ai voulu marquer le coup en affichant ce score.

J’ai la chance d’avoir une bonne constitution, donc pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Je profite de l’occasion pour avoir une pensée très amicale à l’égard de nos confrères qui ont des ennuis de santé, parfois forts graves. Je pense également à tous nos compagnons qui sont tout là-haut.

Enfin, un grand merci à tous mes confrères, qui ont fait parti dans le passé et ceux en qui font partie actuellement, en tant que bénévoles, à la bonne marche de notre Confrérie et au travail qu’ils ont effectué.

Ceux qui organisent des minis séjours, et qui m’ont accueilli dans leur groupe. Alain Gillodes qui m’a fait connaître la Catalogne espagnole, Gérard le GO avec qui je suis allé régulièrement de ce côté de l’Espagne, et qui nous faisait des rallonges lors des RADUNOS, la bande à POLO, avec qui nous avons bourlingué un peu partout, Robert de Rudder et ses séjours en Forêt Noire, son séjour en Caroline du Nord, et celui de Sardaigne, le team Mandard qui a pris le relais d’Henri CREPET. Je n’oublie pas les personnes qui organisent leurs rencontres régionales en France comme à l’étranger. J’ai participé à quelques sorties avec nos amis suisses et Pierre MAI, et au RADUNO, organisé à l’époque par Enrico. Et encore plus confidentiel avec Bernard Giraudeau et les branquignols, et ses très dépaysants séjours au Maroc.  À quand le prochain ?  Et Jeff pour nos escapades aux Canaries et tout dernièrement au nord de Séville. J’allais oublier Christophe, le Vosgien qui le vaut bien, avec lequel j’ai certainement dû faire plus d’un tiers de mes cols. Et je fais une bise à mon DT préféré, Gérard.

Je terminerai par un grand remerciement à Cloclo qui me supporte dans tous les sens du terme depuis 34 ans et qui me laisse la liberté d’aller rejoindre mes camarades par monts et par vaux.

Ce n’est pas tout à fait fini. Un peu de culture. Savez-vous ce qu’est un « Haïku »? C’est un poème extrêmement bref japonais, célébrant l’évanescence des choses et les sensations qu’elle suscite, comme par exemple :

« Grimpe en douceur

Petit escargot

Tu es sur le Mont Fuji »

Donc comme le petit escargot :

Heureux qui comme Mac Isard

Un jour a gravi l’Isoard

Texte de Jean-Pierre LAMBERT alias Mac Isard

À vos plumes chers confrères, poètes en herbe.


Quelques liens vers les escapades VTT rocambolesques organisées par Mac Isard :

 VTT au clair de lune, dans le Perthus Ouest

VTT acrobatique dans le massif de la Chartreuse

La montagne Sainte-Victoire

Ce contenu a été publié dans CCC, Col, Cyclisme, Cyclotourisme, Humour, VTT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire