CYCLOMONTAGNARDE DES VOSGES CELTIQUES

 

  • Belle randonnée cyclotouriste déployée sur  » les traces des Celtes, des Gaulois, des Romains et de bien d’autres envahisseurs ».
  • 1000 participants (dont 571 sur la Cyclomontagnarde) pour cette première organisation du Cyclo Club de Wasselonne qui a su réagir face à la canicule ambiante en permettant notamment des heures de départ anticipé, adaptées aux formules Touriste ( 2 canicules) et Randonneur (1 canicule) !
  • A méditer pour la FFCT : une organisation, pour parer aux conditions climatiques exceptionnelles…
  • Autre paramètre pris en compte : le goudronnage des routes (fréquent à cette époque) avec pour conséquence un épais gravillon qui rend dangereuses les descentes !
  • Là encore bonne réactivité des organisateurs, en conseillant fortement aux participants d’éviter le col de la Charbonnière et sa descente lourdement gravillonnée : détour par St Martin requis !
  • A noter pour les chasseurs de cols : un léger détour de 400 m permettait d’aller chercher facilement le Col du Donon [FR-67-0727].

Album photos :

Lien Album Vosges

Trace :

Descriptif de ce BCMF Vosgien, extrait du site du Cyclo Club de Wasselonne :

« Je vois la vie en Vosges » disent les plaquettes touristiques.
L’année dernière vous avez joué aux ballons vosgiens, en 2015 vous allez côtoyer les traces des Celtes, des Gaulois, des Romains et de bien d’autres envahisseurs. Après les Vosges granitiques, vous pédalerez dans les gréseuses.
Wangenbourg, en Suisse d’Alsace, accueillera votre départ et votre arrivée. Elles sont nombreuses les ruines de châteaux moyenâgeux que vous verrez. Une route panoramique vous emmènera vers le premier col, celui des Pandours (663m). Le long de la Hasel vous rejoindrez la Vallée de la Bruche.
Klingenthal, ancienne Manufacture Royale d’Armes Blanches, se blottit au pied des 9 km de montée du Mont Sainte-Odile (BCN-BPF). Les plus « Touristes » d’entre vous avanceront vers le Monastère de la Sainte Patronne de l’Alsace. Un mur païen entoure le Mont sur environ 10 km. Ses origines restent mystérieuses. On lui attribue des vertus surnaturelles. Vous en aurez besoin car après Le Hohwald, les cols vont se succéder. Moulinez et vous avalerez facilement les 768 m du col du Kreuzweg, les 979 m de la Charbonnière, les 537 m de celui de Steige avec son étang, les 588 m de la Salcée et les 602 m de celui d’Urbeis. Saint Dié-des-Vosges, ville étape pour les touristes, est proche.
Pensez à vos années d’école primaire. Natif de cette ville, le ministre Jules Ferry rend en 1881, l’enseignement public et gratuit. Dans la Principauté du Salm, à Ban-de-Sapt vous ne vous baladerez sans doute pas au Jardin des Callunes, dommage ! Une pittoresque route forestière vous emmènera au Col de Prayé (785 m), quelques kilomètres après vous serez près du Col du Donon (727m). Tout là-haut à plus de 1 000 m vous verrez le temple, reconstitution d’un ancien lieu de cultes celtiques puis gallo-romains. La descente vers Raon-sur-Plaine est pentue (15 %). Ralentissez un peu près du Monument des Évadés et des Passeurs. Après Raon-les-Leau vous côtoierez une voie romaine bien dégagée. Mettez la pédale douce car vous traversez un des Plus beaux villages de France : Saint-Quirin. Les belles forêts vosgiennes ne vous quitteront plus. La chapelle Saint-Léon culmine sur un gros rocher de grès au-dessus de Dabo (BCN-BPF). Le dernier col se pointe, le Valsberg (653 m). Une longue et belle descente vers la plaine alsacienne suivie de 3 km de douce montée et Wangenbourg vous accueille.
Vous aurez randonné à travers quatre départements : Bas-Rhin, Vosges, Moselle et Meurthe et Moselle.

Liste des cols : 

[FR-67-0662a] Col des Pandours
[FR-67-0340] Wolfsgrub
[FR-67-0715] Col de Kienberg
[FR-67-0766] Col de Kreuzweg
[FR-67-0534] Col de Steige
[FR-67-0585b] Col de la Salcée
[FR-67-0602] Col d’Urbeis
[FR-88-0525] Col des Raids
[FR-67-0785] Col du Prayé
[FR-67-0727] Col du Donon
[FR-57-0412] Col de Saint-Léon
[FR-57-0652] Col de Valsberg
Ce contenu a été publié dans BCMF, Col, Cyclotourisme, FFCT, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à CYCLOMONTAGNARDE DES VOSGES CELTIQUES

  1. Lonjaret dit :

    J’étais sur les 2 jours et ne suis pas aussi enthousiaste sur la gestion de la canicule du samedi. 1 seul ravitaillement, qui plus est très light : d’autres en eau auraient été bien.
    Sinon, bon balisage, bonne ambiance, du salé prévu pour les petits dej du dimanche.
    A refaire

Laisser un commentaire