40ème anniversaire de la Confrérie à Annecy

Capture

Intervention de Jean Perdoux – A.G. Annecy – 1er décembre 2012

(40ème anniversaire)

Monsieur le maire d’Annecy, (Champion du monde de Canoë de descente 1983 et 1986)
Messieurs les députés et sénateurs de la région d’Annecy
Monsieur le Cent Cols n°6000 Bernard Thévenet 2 fois vainqueur du Tour de France
Cher Dominique Lamouller, Cent Cols n° 1454, président de la FFCT
Cher Régis, notre président
Chers amis Cent cols si nombreux aujourd’hui,
Merci Régis d’avoir si gentiment rappelé dans ton rapport moral de président combien l’idée que j’avais eue, il y a une quarantaine d’années  en escaladant à vélo mon centième col différent (ce col devenu mythique, ce col du Luitel en Belledonne), combien cet instant avait suscité, depuis 40 ans, dans la pratique de la bicyclette en montagne, autant d’enthousiasme, autant de motivations et surtout autant d’amitié. (Fructus, Roche – Gérard Mistler – Bernard Piguet)
Vous savez, mes chers amis  Cent-cols,  le plus grand bonheur de notre vie de dirigeant d’associations et surtout de notre vie d’homme c’est tout simplement l’amitié. Cette amitié que le temps confirme (la preuve aujourd’hui amis de 40 ans, amis de 30, de 20 où de 10 ans, vous êtes tous là).
Cette amitié, oui je l’ai rencontrée au fil des ans à la Confrérie des Cent-Col. L’amitié, la vraie, la plus simple celle que nous aimons partager dans la pratique commune de nos pédalées en montagne, celle que nous aimons vivre autour d’une bonne bière, celle aussi, que nous apprécions dans les moments difficiles de la vie.
A cet instant, je pense très fort à l’un d’entre nous, présent dans cette assemblée, qui souffre beaucoup actuellement. Lui qui a escaladé des centaines et des centaines de cols, lui qui a réalisé 8 Paris- Brest-Paris, aujourd’hui il  souffre!
Un grand salut à toi mon ami, nous te souhaitons tous un bon rétablissement
Saint-François de Salle né dans la région (Thorens-les-Glières), dont la chasse est entreposée dans la Basilique de la Visitation d’Annecy disait il y a 400 ans : le plus bel âge de l’amitié c’est la vieillesse !
Alors aujourd’hui pour la Confrérie des Cent Cols  si ce n’est pas la vieillesse, c’est bien la maturité, c’est donc cette sérénité qui nous permet d’emprunter le bon chemin : ce chemin où ne pousse jamais la mauvaise herbe (ou presque !)  Ce chemin qui rassemble les collectionneurs de cols, les amoureux de la montagne, ce chemin qui nous rassemble nous tous les ‘’Cent-Cols’’ pour échanger, pour partager nos expériences, pour partager nos idées.
Mais, mes chers amis si le Club des Cent-Cols naquit d’une rencontre de passionnés au sommet d’un col, je sais que le succès que connait aujourd’hui notre  Confrérie n’a pu s’installer durablement que grâce aux hommes, aux formidables dirigeants qui se sont succédés depuis 40 ans pour alimenter le feu autour duquel nous aimons aujourd’hui nous rassembler. Je pense à Henri Bouchez, à mon complice et bon ami, l’éternel Général-secrétaire à la retraite : Henri Dusseau. Je pense à Robert Chauvot, à René Poty, à Claude Bénistrand, à toi Régis Paraz, mais aussi à tous ceux qui comme Mario Labelle, Chantal Sala et bien d’autres ont œuvré dans l’ombre pour apporter leur concours à la construction pérenne de l’édifice.
Cette maison Cent Cols qui nous rassemble est ouverte à tous, elle est, aujourd’hui, reconnue dans le monde entier, elle est chaleureuse et enviée.
Merci au Vélo-Club d’Annecy, à son président (que je salue) et à tous les membres présents cet après-midi (n’oubliez pas que le Club des Cent-Cols est né en 1972 dans l’enceinte et avec le support de votre Club : le Vélo-Club d’Annecy – je pense à Nicole Faverot membre du VCA  qui fit les comptes de la Confrérie avec tant de sérieux pendant de très nombreuse années.)
Messieurs, mesdames, les responsables actuels de notre Confrérie,  journellement vous vous battez pour conserver intacte l’idée. Vous vous employez pour apporter à la gent pédalante des Cent Cols des séjours toujours plus peaufinés, des concentrations toujours mieux organisées, des réunions comme celle d’aujourd’hui qui font honneur à notre Confrérie, des documents formidables comme les listes des cols de très nombreux pays du monde, des parcours recherchés et appréciés par les spécialistes, des moyens informatiques toujours plus pointus et en avance sur tout ce qui se fait dans le milieu cyclo-montagnard , etc…  etc…
Régis, cher président, cher ami savoyard, simplement merçi pour tout, Gérard Birelli, le Tourangeau : Vice-Président, Thierry Labour le drômois : secrétaire général, le jeune ancien Breton : Philippe Carrez, fidèle à l’informatique depuis de très nombreuses années, Michel Mathieu le régional de notre Assemblée : celui qui excelle en gros sous, la Pyrénéenne mon amie Chantal Sala que tout le monde ici estime et qui, chaque année, nous régale d’une revue d’exception, et toi ami Bernard Pommel, le baroudeur  de derrière l’Escrinet, l’ardéchois fier et fidèle  et enfin je ne peux terminer ma liste de grands mercis sans citer Mario ; je ne sais plus si notre Mario est canadien ou Toulousain, ce que je peux affirmer c’est que Mario Labelle c’est notre guide et notre magicien de l’informatique.
Je pense aussi à J.P Lambert et Alféo Lotto qui participent à l’organisation de nos rendez-vous. Avec Jean-Pierre Lambert, avec mon épouse, avec Chantal et Laurent Trécani présents aujourd’hui nous avons eu la chance de pédaler il y a quelques semaines en Bretagne, nous étions dans un séjour FFCT de 80 cyclos.
Lorsque nous nous sommes habillés de la tunique Cent Cols nous avons été regardés différemment Oui, mes chers amis, le Club des cent Cols suscite toujours envie et étonnement
Et puis bien sûr, je pense  à tous ces délégués nationaux et régionaux, chevilles ouvrières et indispensables de la Confrérie, en particulier je pense à toi papy Vieillard, mon vérificateur de listes de cols, mon ami…
Messieurs, mesdames les dirigeants, vous pouvez tous être fiers de votre travail, vous honorez notre Confrérie, encore une fois je vous dis à tous merci et bravo.
Si pendant 40 ans le chemin que j’ai parcouru avec beaucoup d’entre vous ne fut jalonné que d’instants de bonheur et d’amitié, j’ai aussi eu quelques contrariétés et parfois (pas souvent) !  J’ai souffert de discussions stériles ou de positions intransigeantes, intolérantes, voire sectaires de certains.  Chers amis, soyons toujours tolérants dans le fonctionnement intellectuel et réglementaire de notre club, discutons si cela est nécessaire mais tendons-nous toujours la main.
Si le devenir des Cent-Cols semble être largement assuré, à l’époque des loisirs organisés et des hommes qui réclament toujours plus d’assistance, nous nous devons, malgré tout d’être vigilants et imaginatifs.
Oui, j’aime lire sur les listes de discussion des sites Cent Cols les nombreuses interventions concernant l’utilisation des modernes GPS, les géolocalisations de cols ou d’itinéraires, si j’aime admirer ce nombre incalculable de photos de séjours, concentrations ou de réunions, je pense qu’il faut peut-être aujourd’hui et demain hausser et diversifier nos débats sur la toile.
Pourquoi ne pas parler de géologie ou de botanique dont la montagne est si riche ? Pourquoi ne pas  parler de littérature ou de philosophie du vélo ou de la montagne ?
Et surtout pourquoi ne pas échanger sur l’histoire ? : l’histoire des cols ? l’histoire du vélo en montagne ? l’histoire de la Confrérie.
Il y a 2 ans j’avais fait passer un petit article sur notre revue annuelle en demandant si quelques-uns d’entre-vous pouvaient m’aider  à animer une rubrique ‘’Histoire’’ sur notre site Internet.
Quelle déception : 1 seule réponse !!!  Chers amis, vous ne connaissez pas ce que vous perdez en évitant de vous passionner pour l’histoire. Quand, je rédige un article pour la revue de la Confrérie sur l’histoire d’un col, je suis l’homme le plus heureux, le plus heureux de découvrir une foule de faits d’histoire et de petites histoires sur le vélo, sur la montagne, sur les hommes qui ont franchis de tous temps et par tous les temps ces cols mythiques. Merci encore à Chantal Sala pour avoir présenté sur les dernières revues plusieurs pages d’histoire.
Amis Cent cols, je souhaite que demain vous continuiez à emprunter le meilleur chemin : celui du sport qui nous assouvi, qui entretien notre santé, celui de la montagne qui nous ravi, mais aussi celui de l’amitié chaque fois que cela vous sera possible.
Merci encore pour votre vraie fidélité, pour votre amitié, longue vie à la Confrérie des Cent Cols, à ses dirigeants et à vous tous mes amis.
Jean Perdoux

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Enregistrements audio des allocutions :

de Jean Perdoux 

et d’Henri Dusseau1re et 2e parties.  

(Crédit : Marc Liaudon)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Interventions de Jean-Luc Rigaut

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Henri DUSSEAU

Message d’Henri DUSSEAU (02/12/2012 10:00) :

A.G. + 40 ans de la Confrérie

Hier samedi, dans l’après midi, en présence de tout l’état major de la
Confrérie, Régis PARAZ, en chef de cordée, a animé de main de maitre, cette
A.G annuelle. Près de 400 membres et amis ont rempli la magnifique salle
de l’Impériale à Annecy. Moment studieux pour le rapport moral et
d’activité du Président et du Secrétaire général, rapport heureux et plein
d’humour de notre trésorier .Présentation des séjours, le tout dans la
communion le respect et l’admiration du travail incroyable de l’ensemble des
membres du comité et des animateurs régionaux. Régis à eu la bonne idée de
les présenter sur la scène et ils ont eu droit à une ovation.
Dans une deuxième partie, nous avons célébré les 40 ans de la Confrérie. Les
N° inférieurs à 100, présents dans la salle ont été valorisés et applaudis.
Henri Dusseau et Jean Perdoux, ont pris, émus, la parole pour dire tout le
bien qu’ils pensaient des 40 ans passés et la confiance et la sérénité
qu’ils avaient pour l’avenir de la Confrérie.
Le maire d’Annecy présent – grand sportif –champion du monde de kayak, il y
a quelques années – a clôturé notre assemblée, par un beau discours
valorisant le sport dans la vie sociale.
Un apéritif offert sur place par la ville d’Annecy terminait l’A.G. et un
diner de gala, avec plus de 250 personnes, à réuni, dans une belle
ambiance, la plupart des participants.
Une superbe réussite, due, au travail de notre comité, avec l’aide
précieuse du Vélo-Club d’Annecy, en présence de Dominique Lamouller,
Président de la FFCT, Jean-Jacques PECH, président de la ligue Rhône alpes
et Catherine Borgeais Présidente du CODEP 74. Plus de cent cyclos ont
profité de leur passage à Annecy, pour chasser quelques cols proches de la
préfecture, malgré un temps glacial. En ce dimanche matin, où la neige tombe
sur Annecy, un circuit vélo et la visite de la ville d’Annecy était
programmés. A cet instant, je ne sais si tout a pu se dérouler normalement
comme prévu.
H.D.

Quelques commentaires et/ou photos (par ordre chronologique) :

Guy Cambessedes : … »nous souhaitons remercier toutes celles et tous ceux qui ont contribué au succès de ce w-k d’assemblée générale et d’anniversaire. La Confrérie a fêté dignement son 40ème anniversaire »

Sébastien Vadot, le « petit jeune » :

« J’en profite pour remercier toutes les personnes dont j’ai pu faire connaissance ce week end pour ma première participation à un rassemblement de la Confrérie.
Merci à Régis, Thierry, Chantal, Nathalie, les amis suisses et tous les autres qui m’ont permis de découvrir cette formidable ambiance.
Longue vie à la Confrérie »

René Rial : « Merci aux organisateurs pour cette AG qui fut un excellent crû »

Enrico Alberini : « …contribution à la mémoire de l’AG »

Alfeo CC 5650 : « C’était la fête des lumières, dedans et dehors, ce samedi 1er décembre pour cette AG des 40 ans du CCC »

André Rudaz : « Je profite de l’occasion pour remercier tous les organisateurs de
l’excellent et chaleureux accueil »

Guy Harlé : « Quelques photos de cette mémorable AG »

Bernard Pommel (Biki) : « Remerciements et félicitations pour cette AG d’Annecy, chargée
d’émotion, très chaleureuse malgré la météo glaciale »…

Régis Paraz : « Au nom du conseil d’administration, je voudrais remercier les près de 400 membres qui ont bravé la neige et le froid pour venir célébrer avec nous à Annecy les premiers quarante ans du Club des Cent Cols »…

Le Dauphiné Libéré

les 100 cols, une confrérie dans la force de l’âge et qui a de l’ascendant !

Albums photos :

–          https://picasaweb.google.com/108264816688397959466/AGCCAnnecy2012

Album Annecy

–          La totalité des albums photos, consultable sur le site du Club des Cents Cols :

http://www.centcols.org/les_rendez-vous/les_rendez-vous.htm

Informations diverses :

Histoire de la ville et armoiries

Armoirie

Annecy est la capitale du département de la Haute-Savoie, dans le sud-est de la France, avec environ 50 000 habitants. Annecy est célèbre pour son magnifique lac d’origine glaciaire qui circonscrit avec ses eaux claires les montagnes de la région des Alpes françaises, l’un des lacs les plus propres et plus beaux d’Europe.

Le Thiou est une petite rivière de 3,5 km de long – la plus courte rivière de France – déversoir naturel du lac d’Annecy dans le Fier.

Annecy "la Venise des Alpes" - Le Thiou, déversoir naturel du lac dans le Fier

Annecy « la Venise des Alpes » – Le Thiou, déversoir naturel du lac dans le Fier

Le Pâquier :

Tour du lac (BPF Menthon Saint Bernard)

Le Pâquier et le lac, vus depuis le pont des Amours

Tour du lac (BPF Menthon Saint Bernard) - Pose sur le pont des amours

Le pont des Amours au-dessus du canal du Vassé

BPF SAVOIE 74/Menthon St Bernard :

Lieux et Monuments :

  • Sites des thermes gallo-romains de Menthon-Saint-Bernard (env. 900 m2) (propriété privée)   Inscrit MH (1991)
  • Château de Menthon-Saint-Bernard   Inscrit MH (1989) dominant la commune sur la route du col de Bluffy, datant du Moyen Âge (xiiie siècle). Remanié au xve siècle et xvie siècle, il subira des aménagements de confort à partir de 1740. L’aspect actuel du château date de 1880, lui donnant une ressemblance aux châteaux de Louis II de Bavière (tourelles, galeries à colombage, remaniement intérieur).
  • Église de style néo-classique sarde de 1847.
  • Statue de Saint-Bernard de Menthon par le statuaire Philippe Besnard

Château_de_Menthon-Saint-Bernard_2

Château de Menthon-Saint-Bernard

Ce contenu a été publié dans CCC, Col, Cyclotourisme, VTT, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire